Parmi les lieux les plus huppés d’Antananarivo, on retrouve Food Court installé à Ambodivona. Un grand complexe où l’on retrouve de nombreux restaurants et fast-food. Etant un quartier « barricadé » et calme, le complexe est surtout fréquenté par des étrangers, des jeunes et des personnes de la haute société. C’est dans l’enceinte de ce complexe que l’on retrouve le petit restaurant Master San. Un bel endroit proposant des spécialités vietnamiennes mais aussi chinoises.

Pour cette première expérience, j’ai commandé des plats pour une totalité de 30 000 Ariary. Un budget dans les normes avec les plats proposés. J’ai ainsi commandé des nouilles sautées au poulet et un poulet vapeur accompagné de riz. Le restaurant est situé près d’autres enseignes, les tables sont disposées dans une grande salle. Et c’est à l’aide d’un bipeur que l’on récupère les plats une fois qu’ils sont préparés. Une avancée technologique que l’on retrouve auprès de nombreuses enseignes. Durant l’attente, on peut se laisser aller avec une vue imprenable sur le lac d’à côté.

Des plats légers mais savoureux

De nos jours, jouer avec les condiments et les sauces sont les spécialités des restaurants pour cuisiner des plats hors du commun. Mais certains adoptent des secrets ancestraux permettant de profiter de plats composés le moins d’huile et de sauces possibles. Et les asiatiques sont des experts là-dessus. La preuve avec le restaurant Master San.

J’ai commencé mon expérience des saveurs avec les nouilles sautées au poulet. Des pâtes dont la fabrication est traditionnelle sans doute car elles sont très consistantes. On retrouve aussi quelques légumes et des tranches de poulet. Un résultat explosif car le gout est réellement au rendez-vous. Le plat était léger tout comme le poulet vapeur accompagné par du riz. Très recommandé pour les personnes qui n’apprécient pas les plats gorgés d’huiles et de sauce. J’étais surprise de constater que le poulet est très tendre sans pour autant perdre de sa saveur. Un secret de cuisine qui laisse bouche bée. Dès la première bouchée, j’ai senti la légèreté de la viande.

Un self-service loin d’être déplaisant

Ce qui est amusant chez Food Court, c’est que l’on se trouve dans un petit système de « self-service », où les clients sont en charge de récupérer eux-mêmes les plats, dès que le bipeur a sonné. Ce qui sort de l’ordinaire et permet de profiter d’un moment plutôt appréciable dans son ensemble. A noter qu’à chaque fin de repas, les tables sont débarrassées par des personnels. Pour distraire les clients, la grande salle dispose d’une télé diffusant des émissions modernes. Sinon, quand elle est muette, une musique de fond anime tous les restaurants et fast-food s’y trouvant. Une raison pour laquelle on y retrouve surtout des jeunes branchés et des familles aisées. Une bonne adresse de ce fait pour les personnes adeptes d’une ambiance « relax » et « chill ».