« Meating »… Rien que le nom vous inspire ! Un beau jeu de mots entre « meat », venant du terme anglais signifiant « viande » et « meeting », venant du terme anglais signifiant « réunion » ou « rencontre ».

Se présentant comme un Barbecue Station et un Fast-food, Meating fera des amateurs et passionnés de viande (et de cocktail) des heureux !

Un cadre qui transporte dans une autre dimension

Situé à Antsakaviro, juste au coin du croisement qui dirige vers le pavé menant au tunnel Ambanidia, Meating se distingue de l’extérieur par son air customisé, arborant le corps d’un bœuf où chaque partie du corps est défini par des traits, et où est écrite à l’intérieur de chaque compartiment le nom de la viande y correspondant.

Dès que l’on met les pieds à l’intérieur, une ambiance exaltante nous envahit, favorisée notamment par le cadre aux allures des restaurants carnivores américains, avec des écriteaux contenant des citations accrochés aux murs et sur les tables.

« Chez nous on s’amuse, on s’embrasse, on pardonne ». Ou encore, « You are tender like masikita »*, c’est le genre de citations que l’on pourra lire chez Meating.

Le restaurant dispose de chaises et de tables. Mais pour les adeptes de l’ambiance cozy et intime,  l’on peut apprécier les canapés.

Une musique aux rythmes modernes et/ou tropicaux se fait entendre, rajoutant l’effet exaltant. Le restaurant propose également la connexion wifi, pour les accros de la technologie.

Un rapport qualité-prix optimal

S’il y a bien une chose que j’apprécie chez Meating et qui me donne envie de revenir, c’est le rapport-qualité prix. Même si je suis une grande adepte de la viande, je ne pourrai me permettre de dépenser plusieurs billets de 20 000 Ariary chaque semaine pour me donner satisfaction. Toutefois, grâce à Meating, cela est possible.

Meating propose deux menus à la carte : le menu « Dégustation », à 150 grammes de viande, et le menu classique, à 300 grammes. La dégustation coûte entre 10 000 et 13 100 Ariary, tandis que le classique coûte 17 600 à 25 200 Ariary.

Pour ma part, j’ai choisi d’apprécier une dégustation de saucisse aux deux poivres et de travers grillés à l’ananas, accompagnée d’une tasse de thé vert car j’avais un peu froid. Cela m’a coûté 29 000 Ariary, et je me suis sentie vraiment rassasiée. La douceur et la fraicheur de leur viande valaient absolument le coût. Chaque plat de viande est proposé avec un accompagnement au choix : pommes frites, légumes ou salades. J’ai pris des pommes frites pour les saucisses et de la salade pour les travers.

Outre les variétés de plats, Meating propose également des pizzas, des burgers, assiette de charcuterie, nuggets, et des menus spéciaux pour les plus gourmands, tels que le « 4 meaters » qui pèse 1,5 kilogrammes, ou encore le « Gangbang » qui pèse 3 kilogrammes.

Pour les amateurs de sensation, les bières et cocktails sont également à conseiller : mojito, tequila, pinacolada, negron, et encore plus !

Serviabilité

La serviabilité du personnel chez Meating est exemplaire. Dès que vous franchissez le pas de la porte, les serveuses vous adressent un sourire chaleureux. Elles vous dirigent vers la table que vous choisissez et vous donnent la carte.

Le service est également très rapide : 15 minutes d’attente maximum.

De temps en temps, les serveuses vous demandent si vous ne voulez pas ajouter quelque chose, et lorsque vous partez, elles vous adressent un au revoir poli.

Pour profiter de l’ambiance à son maximum, il est intéressant de passer au restaurant en début de soirée, vers 17 heures 30. Il y a encore peu de monde et il ne fait pas encore assez sombre. Vous pourrez rentrer après avoir apprécié un succulent plat de viande.

*tu es tendre comme le « masikita », ou « brochettes » en français