Amateur ou passionné de la gastronomie malgache ? Radama Hôtel est un must si vous souhaitez apprécier toutes les facettes de cette gastronomie à part entière. Situé à  Isoraka, le restaurant vous propose un menu qui vous donnera l’embarras du choix.

Des plats typiques malgaches satisfaisants

Si le roi Radama avait été un restaurateur à son époque, il aurait fait des heureux ! En tout cas, c’est ce que l’on pourrait penser des plats malgaches préparés par Radama Hôtel, le restaurant aux spécialités malgaches.

Le restaurant a acquis une certaine notoriété dans la Capitale. A mon tour, j’ai donc décidé de tester. Pour ce faire, j’ai commandé deux plats, avec un budget de 30 000 Ariary : du poulet au coco comme plat de résistance, et 6 pièces de beignets de banane, communément appelés « mofo akondro » à Madagascar, pour le dessert.

Comme tous les plats de résistance malgaches qui se respectent, le poulet au coco a été accompagné de riz, dont du riz rouge et du riz blanc. En effet, on m’a expressément demandé lequel je préférais, et j’ai dit que je voulais goûter aux deux. En tout cas, pour les plus exigeants, le choix est là.

Le plat de résistance a également été accompagné d’achards de tomate et de carotte.

Si le riz et les achards ont été hautement satisfaisants, le poulet au coco manquait un peu de coco.

Quant aux beignets de banane, ils sont à recommander : très rassasiants, la pâte est épaisse et onctueuse, tandis que les bananes sont tendrement cuites pour une texture ni trop molle ni trop dure.

Serviabilité et rapport quantité et qualité-prix

Pour ce qui est de la serviabilité, les responsables au sein de Radama Hôtel sont courtois, sympathiques et chaleureux. Après avoir composé le numéro du standard fixe, une voix féminine vous accueille à l’autre bout du fil, avec une gentillesse attendrissante. Si vous souhaitez de plus amples informations, elle vous passe au personnel de la cuisine.

Quant au rapport quantité et qualité-prix, les plats chez Radama Hôtel varient entre 18 000 et 22 000 Ariary. Si la qualité est au rendez-vous, la quantité est moyennement satisfaisante. Un budget de 20 000 Ariary est suffisant pour une personne, mais pas plus.